THEME TACTIQUE – Les outils de la défense en zone

THEME TACTIQUE – Les outils de la défense en zone





Dans le football moderne, les entraineurs ont tendance a plus s’intéresser à la phase de possession. Dans cet article, nous allons mettre en lumière la phase de non possession et plus particulièrement répondre à cette question : Avec quels outils pouvons-nous récupérer le ballon ?

Nous allons voir 4 actions collectives nécessaires pour récupérer le ballon sachant bien sûr que d’autres sont possibles. 


Lire aussi : Les différentes étapes de la défense en zone


1- Le « gegenpressing »( ou le pressing à la perte du ballon )

Le gegenpressing consiste à presser l’adversaire de manière très agressive dès la perte du ballon. L’objectif est de récupérer la balle le plus vite possible et profiter du flottement chez les joueurs adverses qui préparaient une phase d’attaque. Une attitude classique consisterait, au contraire, à chercher à se replier une fois le ballon perdu pour protéger les zones dangereuses. Mais les adeptes du gegenpressing refusent de reculer, refusent la retraite. Ils estiment qu’il est préférable d’effectuer un effort intense durant 5 à 7 secondes plutôt que de courir après le ballon plus longtemps et devoir repartir de plus bas à la récupération. Si le gegenpressing fonctionne, le chemin pour arriver au but est très court : la contre-attaque va devenir éclair, vive et intense.

La subtilité tactique du « gegenpressing » se passe quand l’équipe a le ballon. En effet, pour qu’il soit efficace, il faut que les joueurs soient proches du ballon et en nombre suffisant. Ils offriront ainsi autant de possibilités différentes à la récupération du ballon.

« En cas de perte de balle, je donne cinq secondes à mes joueurs pour la récupérer afin d’effectuer un pressing le plus haut possible »

Peter BOSZ ( Bayer Leverkusen )



2 – Lire le jeu pour intercepter


L’interception est un mélange de technique et de compréhension de jeu. On peut la définir comme une intervention individuelle au bon moment, sur une trajectoire de passe entre deux adversaires pour récupérer le ballon.
Le jaillissement du joueur se fait souvent juste avant le réceptionneur de la passe, ce qui permet non seulement de ne pas commettre de faute mais en plus d’éliminer cet adversaire, et ainsi faciliter considérablement la transition offensive. Cette technique défensive est une opportunité à utiliser dans un modèle de jeu défensif et plus particulièrement dans une défense de zone.

L’interception présente 3 avantages, le joueur l’exécutant :
1.   ne commet pas de faute 
2.   se retrouve face au jeu 
3.   se retrouve sans opposition direct ( espace libre ) 

Illustration N°1 : Sur cette image, nous voyons le DC bleu couper la passe entre deux joueurs rouges. Grâce à cette intervention, le DC bleu se retrouve face au jeu et non cadré. Il pourra jouer vers l’avant.

« Il n’y a pas de meilleur outil que l’interception pour faciliter la transition offensive. » 



3 – Déclencher un pressing collectif

Nous pouvons définir le pressing comme une action collective nécessitant de la coordination entre chaque joueur de façon à se déplacer ensemble et dans le bon rythme. Attention, le pressing n’est pas une action isolée d’un petit groupe de joueurs ayant décidé de récupérer le ballon. L’efficacité d’un pressing  dépend de la synchronisation de tous les acteurs.

Trois conditions sont nécessaires afin de réussir un pressing collectif : 
1 – Le bloc équipe doit être placé et organisé devant le but à défendre.
2 – Les joueurs doivent être en capacité d’effectuer des courses intenses afin de surprendre l’adversaire et le mettre en crise de temps et d’espace.
3 – Chaque joueur doit identifier au même moment le déclencheur du pressing ( exemple de déclencheur : une transversale )

Quels sont les potentiels déclencheurs de pressing ( starters ) ?
–      Une transversale 
–      Une mauvaise prise de balle ( contrôle et / ou amorti )
–      Un joueur particulier 
–      Un poste particulier 
– Un joueur orienté dos au jeu 

« Il faut aussi reconnaître quand on peut et quand on ne peut pas presser. Quels sont les signaux pour presser à nouveau car on ne peut pas courir sans cesse comme un cinglé. » 

Brendan RODGERS ( Leicester City )



4 – Prendre en tenaille le porteur du ballon

Qu’est ce que prendre en tenaille le porteur du ballon ? Cela consiste à défendre à 2 sur le porteur du ballon lorsque celui-ci est situé entre deux lignes défensives de façon à créer une situation de supériorité numérique dans une interligne.

Pour réussir à prendre en tenaille un joueur adverse, les lignes défensives doivent être situées entre le ballon et le but à défendre. Ce type de récupération demande de la synchronisation entre les lignes pour pouvoir créer une situation de crise de temps, d’espace et de sous-nombre et ainsi provoquer la récupération.
Comme pour déclencher un pressing, l’entraineur doit désigner des starters afin de rendre efficace la prise à 2.

Illustration N°2 : Sur cette image, nous voyons AG et le MCG effectuant une course de cadrage sur un milieu rouge. Avec de la coordination et de l’intensité dans les courses, cette prise à 2 va amener à une récupération du ballon.

« La tendance du football moderne est d’attirer l’adversaire dans son bloc défensif pour créer des supériorités numériques autour du porteur du ballon et le récupérer. » 

Gerard HOUILLIER ( Ancien Sélectionneur de la France )

Parfois une équipe récupère la possession du ballon suite à une erreur technique de l’adversaire, mais face à des équipes avec un jeu offensif de haute qualité, savoir créer des situations défensives avantageuses semble être un indispensable. A vous les éducateurs ou les entraineurs de cibler vos animations et les exercer aux entrainements afin de renforcer votre modèle de jeu.

Que pensez-vous de cet article ? Laissez-nous votre avis…

Crédit photo : https://www.tuttosport.com/news/calcio/serie-a/juventus/2019/08/01-59562577/juve_seduta_mattutina_agli_ordini_di_sarri/

493 Partages

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*