Sel. FRANCE Espoirs. – Maitriser le 2 contre 1 offensif : Techniques et stratégies


Maitriser le 2 contre 1 offensif : Techniques et stratégies – Sel. FRANCE Espoirs.

Dans ce nouvel article, nous allons vous dévoiler un travail tactique réduit visant à améliorer les situations de supériorité numérique à 2 contre 1. Les objectifs visés sont multiples: 
– Améliorer les choix offensifs en situation d’attaque rapide ( conduire ou passer le ballon )
– Créer des automatismes dans le jeu à 2 ( dédoublement, une/deux, etc… )
– Travailler sur la créativité du joueur en possession du ballon ( feinter, masquer ses choix, surprendre le défenseur )

Lire aussi : Situation de finition : 1 contre 0, 2 contre 0 , 2 contre 2 et 3 contre 2 – BOLTON WANDERERS

ORGANISATION :

Dans un rectangle de dimension variable en fonction du niveau de votre groupe ( ici 4 zones de 12 mètres de large par 6 mètres de long, avec une première zone un peu plus longue de 10 mètres), vous définirez 3 équipes de 4 joueurs. L’équipe qui commence à défendre placera un joueur dans chaque zone tandis que les équipes qui attaquent se sépareront en binôme. Une zone de stop balle de 4 mètres de long devra être tracée juste derrière la 4ème zone. 

Maitriser le 2 contre 1 offensif : Techniques et stratégies – Sel. FRANCE Espoirs. ( 1 )

EXPLICATIONS :

Les joueurs qui défendent sont positionnés sur la ligne basse de leur zone, ils ne peuvent agir que dans leur zone quand les attaquants franchissent la ligne devant eux. Les 4 binômes blancs et noirs passent chacun à leur tour et marquent un point si ils parviennent à effectuer un stop balle dans la zone de stop-balle. Ensuite, les blancs remplacent les bleus, et une rotation se met en place entre les équipes de façon à changer l’équipe qui défend tous les 4 passages pour créer une compétition entre les groupes. 

VARIANTES :

Nous allons vous proposer différentes variantes pour faire évoluer ce contenu d’entrainement en fonction de vos objectifs :

VARIANTE 1: Remplacer la fin de l’exercice par une finition sur le but, avec la possibilité pour le défenseur de la dernière zone de revenir en poursuite pour défendre le but. Comme illustré ci-dessous, il peut être intéressant de mettre en place deux équipes bleues et blanches qui s’affrontent en miroir sur deux terrains différents. On pourra ici insister sur la vitesse de l’action en valorisant l’équipe qui termine l’action la première ( notion d’attaque rapide, profiter du surnombre avant le retour du bloc équipe adverse ).On peut également profiter de la mise en place des buts pour organiser une transition : l’équipe qui récupère le ballon peut se retourner et marquer pendant que l’équipe qui a perdu le ballon défend en poursuite.

Maitriser le 2 contre 1 offensif : Techniques et stratégies – Sel. FRANCE Espoirs. ( 2 )

VARIANTE 2: il est également possible de travailler sur d’autres configurations de supériorités numériques. Ici, on organise 5 équipes de 3 joueurs, dont deux défendent dans deux zones différentes de façon à occuper les 4 zones, soit avec 1 soit avec 2 défenseurs ( voir illustration ). Les équipes de 3 se succèdent pour marquer. Dans le cas ou l’équipe parvient à franchir la zone de deux joueurs, l’un des deux défenseurs éliminé peut continuer à agir dans la zone juste derrière lui pour aider son coéquipier seul derrière lui. De cette façon, le joueur sera confronté à différents types de 3 contre 2 ( de face ou en poursuite ) ce qui semble très riche pour sa compréhension de la situation. 

Maitriser le 2 contre 1 offensif : Techniques et stratégies – Sel. FRANCE Espoirs. ( 3 )

ENSEIGNEMENTS :

La première clé de l’utilisation d’une supériorité numérique pour déséquilibrer l’adversaire dépends de la capacité à créer de l’incertitude chez le défenseur. En effet, le joueur en possession du ballon doit comprendre qu’il est essentiel de masquer ses choix en fonction des opportunités que le défenseur laisse ( feinter la passe pour dribbler ou feinter le dribble pour passer ). L’idée de fixer par la conduite est également essentiel pour attirer le défenseur et décaler son partenaire en lui donnant un temps d’avance. La course des joueurs sans ballon est également cruciale : ne pas être hors-jeu, laisser suffisamment d’espace au porteur du ballon, dédoubler pour lui créer un espace, les solutions sont multiples et différent en fonction de la situation de jeu. On peut également imaginer utiliser ce procédé d’entraînement pour travailler sur l’aspect défensif ( fermer la ligne de passe, ralentir l’attaque rapide pour permettre le retour du bloc, enfermer le porteur du ballon pour passer d’une situation 1 contre 2 à une situation de 1 contre 1, etc.. ).

Que pensez-vous de cette situation pour travailler le deux-contre-un offensif ? Laissez-nous votre avis ! Vous pouvez nous proposer une variante ou un enseignement en commentaire… 

Vous devriez également aimer

Cet article a 4 commentaires

  1. Bako

    Situation très riche en sens et presque complet. Merci !

  2. Hebal Djamal

    Très belle structure d’apprentissage et de compréhension tactique et du choix judicieux dans le (jeu à deux). Merci

Laisser un commentaire

Rechercher
Téléchargez notre livre gratuitement
Les articles incontournables
Abonnez vous à notre chaîne YouTube