RP LIEPZIG – Créer des automatismes offensifs sur du jeu vertical par J.Nagelsmann





Pour débuter cette nouvelle année, nous avons décidé de mettre en avant une séance de Rp Leipzig de Julian Nagelsmann. Pour rappel, les allemands se sont qualifiés pour les 1/8 de finale de la Champions League. On retiendra du début de leur campagne une grande maîtrise dans le jeu. Cette double situation traite le jeu vertical.

Lire aussi : AJAX AMSTERDAM – Le jeu de pyramide pour travailler l’attaque en supériorité numérique ou égalité numérique

ORGANISATION :

Nombre de joueurs / organisation : 6 contre 5 + 1
Espace de jeu : 40 m de largeur x 44 m de profondeur
Les joueurs se positionnent comme sur l’illustration ci-dessous

RP LIEPZIG – Travail des automatismes offensifs ( situation N°1 )

EXPLICATIONS :

Situation n°1 / La situation débute par le joueur en rouge à l’extérieur du terrain . Ce joueur effectue un jeu long pour un partenaire ( cf schéma ci-dessus ).
L’équipe en rouge a 5 secondes pour terminer l’action. L’entraineur impose à l’équipe jaune de défendre bas ( illustration n°1 ). Si les jaunes récupèrent le ballon, ils auront aussi 5 secondes pour terminer l’action.

Remarque : Dans l’idéal, l’entraineur ( ou un adjoint ) fait la passe au joueur effectuant la passe longue pour débuter l’action. Cela crée plus de la réalité dans le jeu.

Illustration n°1 : On observe la défense basse et en barrage de l’équipe des jaunes

Situation n°2 / Dès que le jeu s’arrête ( ballon sort de l’espace, un but, 5 secondes terminés…), une deuxième situation débute. Le gardien avec les jaunes effectue une relance longue sur l’appui offensif à gauche. Les jaunes doivent s’engager dans l’attaque tandis que les rouges se replient pour se positionner en barrage et protéger le but (illustration n°2 ). L’attaque dure 5 secondes maximum pour chaque équipe.
Les hors-jeux sont comptés ( à l’exception de l’appui offensif jaune ).

RP LIEPZIG – Travail des automatismes offensifs ( situation N°2 )
Illustration n°2 : Le gardien jaune a effectué la relance longue sur son appui offensif. Ce dernier est en position de centre ou de tir. Les rouges défendent en poursuite tandis que les jaunes s’engagent dans l’attaque.

REMARQUES :

Verticaliser le jeu ! C ‘est choisir de pénétrer dans le bloc défensif adverse au lieu de le contourner. Incontestablement c’est une prise de risque mais cela permet de gagner du temps précieux, et encore plus dans les secondes qui suivent la récupération du ballon.

Si l’on récupère le ballon avec l’idée d’aller le plus vite possible vers l’avant, c’est ce qu’il y a de plus efficace. L’idée de départ, c’est la verticalité
– Jean FERNANDEZ

Ce contenu d’entrainement de Julian Nagelsmaan a pour objectif de travailler les automatismes suite à une passe sur l’appui profond dans l’axe ou sur un côté. A vous, les entraineurs de faire exercer des situations que vous souhaitez que votre équipe réalise. C’est en attendant des comportements précis du porteur de balle et des potentiels receveurs que des automatismes vont se créer.



ENSEIGNEMENTS :

Comportements attendus du porteur de balle :
– Sortir le ballon de la densité vers l’avant en réalisant une passe ( longue ou courtes ), une conduite, une dribble.

Comportements attendus des potentiels receveurs :
– Se démarquer en appui – en virgule – en profondeur
– Limiter les touches de balle et le nombre de passe pour accéder au but
– Rompre l’alignement avec les partenaires
– Etre à distance de passe suffisante de ses partenaires


Que pensez-vous de ce jeu tactique de SP LIEPZIG ? Laissez-nous votre avis sur ce jeu d’entrainement  ! Vous pouvez nous proposer une variante ou un enseignement en commentaire 😉

Crédit photo : https://www.tellerreport.com/news/2019-08-16—season-start–nagelsmann-before-league-premiere-with-rb-leipzig-.S1y7UGVEH.html

821 Partages

3 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*