Les différentes étapes de la défense en zone

Les différentes étapes de la défense en zone




La défense en zone est sûrement dans le football moderne une des organisations les plus célèbres de l’histoire du football. Maitre à penser du Milan Ac de la fin des années 80, Arrigo Sacchi est le premier entraineur à utiliser la zone intégrale. A l’époque, il s’agissait d’une véritable révolution. Au lieu d’utiliser le cateneccio, son équipe applique brillamment tout l’arsenal de la défense de zone : la diagonale défensive, le double marquage, le coulissement défensif, l’animation du hors-jeu…

Après l’ère Sacchi, une nouvelle idée est née dans l’Europe entière, on est plus fort ensemble ! Cette lente évolution a conduit dans les années 2000 à une quasi-généralisation de la défense en zone.

Dans cet article, nous nous sommes intéressés à la chronologie défensive qui mène à la récupération du ballon.

Lire aussi : Arrigo Sacchi – Le pionnier du football moderne

Les étapes de la défense en zone

Jouer en zone signifie jouer en fonction du ballon. C’est une facon rationnelle d’utiliser l’espace de jeu qui est transformable. Son application demande de l’intelligence de jeu et de la concentration de la part des joueurs.

Nous allons distinguer les 3 étapes pour défendre en zone :
1 – S’opposer à la progression
2 – Préserver l’équilibre
3 – Récupérer le ballon

1ère étape : S’opposer à la progression

La première étape est s’opposer à la progression à la perte du ballon. Deux comportements sont à identifier à la perte du ballon. D’une part, la forme dite « passive » ou le bloc recule. Traditionnellement, les équipes sud-américaines pratiquent cette options de jeu. D’autre part, un comportement plus actif consistant à mettre en oeuvre un pressing immédiatement après avoir perdu la possession du ballon. Jurgen Klopp popularise actuellement cette option de jeu avec Liverpool. On parle de « gegenpressing ».

Les deux options de jeu sont donc :
– Le repli qui consiste à s’échelonner face à l’adversaire afin de produire une série de rideaux défensifs. Le joueur le plus proche de l’action intervient sur le porteur du ballon pour le priver de temps et d’espace. Ce ralentissement du mouvement adverse est complété par les courses de repli des partenaires afin de reconstruire le bloc défensif.
– Le pressing immédiat qui consiste à « attaquer l’attaque adverse » afin d’empêcher l’adversaire de garder la possession du ballon. Le principal avantage de cette option de jeu est que si elle aboutie par une récupération du ballon, l’équipe sera plus proche du but adverse.

L’équipe bleue vient de perdre le ballon. Immédiatement, les joueurs les plus proches du porteur de balle interviennent pour freiner la progression adverse. On observe que l’équipe a gardé des positions défensives ( les 4 défenseurs + 2 milieux axes ) pour garder l’équilibre.

« Les grandes équipes bâtissent essentiellement leurs victoires au cours des quelques secondes qui surgissent à la perte du ballon ou à la récupération du ballon. »

Guus HIDDINK

Quelques règles d’action à identifier :

– Passer le plus rapidement d’un statut d’attaquant à celui de défenseur
– Savoir identifier le temps de jeu défensif ( s’opposer ou récupérer )
– Echelonner le bloc équipe en réorganisant les lignes défensives 
– Décoder rapidement le système de jeu adverse pour stabiliser la perception

 

2ème étape : Préserver l’équilibre défensif

Dans cette étape de jeu, le bloc équipe est placé et organisé entre le ballon et le but à défendre. Les premières nécessités sont d’enlever du temps et de l’espace à l’adversaire. Le bloc défensif doit être en mesure de se placer et se replacer entre le ballon et le but en fonction de la circulation du ballon adverse sans concéder de déséquilibre partiel ou total. 

Si l’adversaire joue latéralement ou si il joue long, cela veut dire que le bloc défensif est correctement placé.

« Je dis toujours : d’abord, fermons la porte de la maison. Si tu ne fermes pas la porte, les voleurs entrent et te volent tout. Une fois que tu as fermé, tu peux décorer et organiser comme tu veux. » 

Claudio RANIERI
Le bloc défensif est placé et étagé. On observe que les 2 lignes défensives sont positionnées côté ballon pour bloquer l’accès au but.

Quelques règles d’action à identifier :

– Priver le porteur de balle d’un temps de lecture important avec un cadrage  
– Réduire l’espace en largeur en coulissant ensemble 
– Réduire l’espace en profondeur en avançant ou en reculant ensemble
– Fermer le couloir de jeu direct avec une action sur le porteur du ballon pour différer l’accès au but
– Contrôler les potentiels receveurs en restant à distance de marquage, tout en couvrant le partenaire dans l’action défensive
– Gérer les espaces dans le dos de la défense 

3ème étape : Récupérer le ballon

Nous en venons à la 3ème étape de la défense en zone. Il n’est pas toujours nécessaire d’arriver à cette étape pour récupérer le ballon. En effet, il est possible que le ballon soit récupéré dans l’étape 1 en utilisant une forme de défense active avec un pressing agressif. Il est aussi probable que l’équipe reprenne la possession du ballon dans l’étape 2. Effectivement, un bloc défensif court et serré qui coulisse aisément dans la largeur et la profondeur peut provoquer une faute technique dans la circulation du ballon adverse….

Mais si ce n’est pas le cas, le bloc défensif doit mettre en œuvre des actions collectives afin de surprendre l’adversaire et récupérer le ballon, comme exemple : déclencher un pressing, chercher les interceptions, créer une supériorité sur un joueur particulier…

«  Toute action collective nécessite des valeurs morales comme l’humilité, la solidarité, la générosité, le respect de l’autre »

Christian GOURCUFF
Le ballon rentre dans le bloc défensif. Par une action collective ( prise à 2 ), l’équipe bleue tente de récupérer le ballon.

Quelques règles d’action à identifier :

– Récupérer le ballon le plus haut possible
– Déclencher un pressing dans une zone ou sur un joueur prédéfini
– Prendre en tenaille le porteur du ballon situé entre deux lignes ( prise à 2 )
– Savoir lire le jeu pour récupérer le ballon sur des trajectoires de passe 


Nous nous sommes focalisés sur le déroulement défensive de la perte à la récupération du ballon. Sur un prochain article, nous allons nous intéresser sur les outils à mettre en place pour défendre efficacement en zone.

Qu’avez-vous pensez de cet article ? Laissez-nous votre avis 😉

Crédit photo : https://www.juventus-fr.com/24/10/2019/entrainement-tactique-ce-matin/

643 Partages

1 Comment

  1. Très très intéressant comme article je suis un partisan du pressing à la perte du ballon mais je pense qu’il faut avoir les moyens physico – mental pour le faire

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*