EVOLUTION EFP – Comment travailler l’attaque en surnombre ( nouvelle forme ) ?

EVOLUTION EFP – Comment travailler l’attaque en surnombre ( nouvelle forme ) ?

Comment travailler l’attaque en surnombre ( nouvelle forme ) ? – Evolution EFP

Vous entraînez une équipe jeunes ou séniors qui rencontrent des difficultés lorsqu’elle attaque en surnombre ? La faute à des erreurs technique, tactique ou mental ? Comment travailler l’attaque en surnombre ? Les attaques en surnombre se déroulent souvent en fin de mi-temps quand la fatigue s’installe ou quand votre adversaire doit revenir au score. Cet article va vous présenter une façon originale de travailler l’attaque en surnombre

Lire aussi : ATALANTA B – Exercice de tirs avec une dimension ludique

ORGANISATION :

Pour mettre en place cette situation d’entrainement, il vous faudra entre 12 et 20 joueurs dont 2 gardiens. Nécessairement, vous constituez 2 équipes d’un même nombre de joueurs. Ensuite, vous tracez une zone totale de 50 mètres de largeur et 90 mètres minimum de profondeur. Vous verrez que vous pouvez modifier la largeur et la profondeur de l’espace de jeu en fonction des besoins de votre groupe mais aussi son niveau technico-tactique. Ensuite vous divisiez cet espace total en deux. Vous positionnez un but sur cette ligne médiane. En dernier, vous placez 4 mini-buts comme l’illustration ci-dessous le montre.

EXPLICATIONS :

1ère zone : 3 contre 2
Le jeu débute par un 3 contre 2. Un joueur bleu en possession du ballon effectue une passe latérale pour son partenaire. Sur cette passe, les deux défenseurs rouges ( en barrage ) rentre dans l’espace de jeu pour défendre le but. Les trois attaquants bleus doivent marquer en moins de 5 secondes. Si les rouges récupèrent le ballon, ils ont 5 secondes pour marquer dans un mini-but.

2ème zone : 4 contre 2
Dès que cette première situation se termine, les trois attaquants bleus rentrent dans la seconde zone. L’entraineur annonce le numéro 1 ou le numéro 2. Sur cette annonce, le numéro indiqué rentre en possession du ballon. Deux défenseurs rouges rentrent dans l’espace pour défendre face aux 4 bleus. Ils doivent finir l’action en moins de 5 secondes. Si les rouges récupèrent le ballon, ils ont 5 secondes pour marquer dans un mini-but.

Remarque : Vous pouvez autoriser les défenseurs rouges à se placer sur le terrain pour faciliter la défense du but.

Evolution EFP – L’entraineur a annoncé le numéro 1. Le joueur indiqué rentre dans l’espace de jeu en possession du ballon.

VARIANTES :

Pour ce type de contenu d’entrainement, l’entraineur peut mettre en place différentes variantes. Nous allons vous proposer plusieurs possibilités :

1 – Modifier le rapport numérique ( 2 contre 1, 3 contre 1, 4 contre 2, 4 contre 3 … )

2 – Agrandir ou réduire l’ espace de jeu ( large / profond, profond / large ). Vous pouvez très bien avoir un espace plus profond pour la 1ère zone et moins profond pour la seconde zone, ou l’inverse.

3 – Changer l’évènement :
– 1 ou 2 défenseur(s) partent d’une position en poursuite ou d’une position latérale
– 1 ou 2 attaquant(s) se trouvent en position d’appui
– Les défenseurs se trouvent dans l’espace de jeu au départ de l’attaque
– Finir en moins de 2, 3 ou 4 passes

4 – Organisation et les règles de la situation :
– L’équipe qui vient d’attaquer change de rôle pour passer défenseur tandis que l’équipe qui défendait le but doit maintenant attaquer.
– Pour que les attaquants aient un point, ils doivent marquer dans la première zone et la seconde zone sur le même passage.

Evolution EFP – Attaquer en surnombre ( variante )

REMARQUE:

Dans une rencontre de football, les attaques en surnombre surviennent lorsque l’adversaire doit absolument revenir au score ou lorsque la fatigue s’installe et l’équipe en phase défensive est en difficulté pour réussir les transitions et le replacement défensif. Bien sûr, il va falloir un engagement des joueurs offensifs pour créer une supériorité mais pas que cela … la créativité, la concentration et la lucidité seront des paramètres essentiels à maîtriser pour arriver au but de l’adversaire. N’hésitez pas à reproduire cette situation plusieurs fois avec un enseignement ciblé.

Que pensez-vous de ce jeu d’entrainement pour travailler l’attaque en surnombre ? Laissez-nous votre avis  ! Vous pouvez nous proposer une variante ou un enseignement en commentaire…

Crédit photo : htps://www.thesun.co.uk/sport/football/11819817/chelsea-kante-returns-training-havertz/ 

0 Partages

La publication a un commentaire

  1. ABDELAZIZ

    EXCELLENT EXERCICE ÉGALEMENT DE TRANSITION. MERCI POUR CE PARTAGE.

Laisser un commentaire