You are currently viewing DÉSÉQUILIBRER – FINIR : Comment déséquilibrer un bloc défensif bas et compact ?

DÉSÉQUILIBRER – FINIR : Comment déséquilibrer un bloc défensif bas et compact ?

DESEQUILIBRER – FINIR – Comment déséquilibrer un bloc défensif bas et compact ?

L’adversaire a eu le temps de se replier dans son propre camp pour organiser 2 à 3 lignes défensives entre le ballon et le but. Il protège l’axe ballon-but. Leur bloc défensif coulisse sur la largeur quand le ballon se déplace latéralement et sur la profondeur quand le ballon se déplace de l’avant vers l’arrière.

Pour réussir à déséquilibrer ce bloc défensif ou tout simplement finir l’action, nous allons nous intéresser à un principe d’action : « créer et utiliser des espaces ». Et plus précisément, COMMENT FIXER UN BLOC DÉFENSIF BAS ET COMPACT AVANT DE RENVERSER ? 

LIRE AUSSI : Les différents espaces dans le jeu de position

A – Deux phases à distinguer : Fixation et renversement

Phase de fixation – L’idée est de mobiliser le bloc défensif adverse dans une zone de jeu pour libérer une autre zone de jeu. Les joueurs peuvent fixer par une accumulation de passes ou avec un joueur qui exécute une conduite de balle pour fixer un adversaire. En règle générale, la phase de fixation se termine avec un joueur se trouvant face au jeu qui renverse. 

Phase de renversement – La phase de renversement se fait par une passe longue ou avec un relai à l’intérieur du jeu qui joue à l’opposé. En plus des qualités techniques ( passe courte et passe longue ) qui sont indispensables pour faire vivre cette règle d’action, il va falloir que l’équipe dans son ensemble occupe la largeur du terrain.

B – Fixer-renverser ou fixer-déséquilibrer ?

Comme dit précédemment, la phase de renversement se fait par une passe longue ou avec relai. Il faut différencier : 

La passe de déséquilibre : le porteur de balle joue à l’opposé mais dans le dos de la défense suite à un appel de déséquilibre d’un partenaire.
La passe de renversement : le porteur de balle joue à l’opposé dans les pieds d’un partenaire. Il ne s’agit pas d’une passe occasionnant un déséquilibre de l’adversaire.

C – Trois situations de référence

1 – LE JEU COMBINÉ 

Pour cette première situation de référence, un groupe de joueurs combinent ensemble par du jeu court et surtout dans un même espace. Ensuite un joueur face au jeu renverse.

Enseignement(s) : 
– Qualité de transmission 
– Occupation de la largeur 
– Paire disponible à l’opposé

Illustration N°1 : Les joueurs combinent dans le couloir droit avec du jeu court pour ensuite renverser dans le couloir gauche.

2 – LE « RELAI »

Sur cette seconde situation, un relai a a été trouvé à l’intérieur du jeu suite à un appui-soutien. Le relai « face au jeu » renverse à l’opposé par un milieu latéral démarqué.

Enseignement(s) :
– Qualité de transmission 
– Prise d’information à l’opposé du jeu ( jeu en 1 touche ) 
– Le relai à l’intérieur doit être trouvé face au jeu 

Illustration N°2 : Un relai face au jeu effectue une passe mi-longue dans le couloir gauche.

3 – LA CONDUITE LATÉRALE 

Pour cette dernière situation de référence, c’est un milieu latéral ou même un défenseur latéral qui exécute une conduite ou un dribble pour fixer un ou plusieurs adversaires. Suite à cela, il renverse le jeu à l’opposé.

Enseignement(s) :
– Qualité de conduite et de dribble 
– Course de dédoublement  pour l’incertitude

Illustration N°3 : Un milieu latéral rentre dans l’axe en conduite de balle pour ensuite renverser sur un côté. Sur la conduite de balle du milieu latéral, le défenseur latéral dédouble

Que pensez-vous de cet article présentant des solutions pour déséquilibrer un bloc défensif bas et compact ? Laissez-nous votre avis ! Vous pouvez nous proposer une variante ou un enseignement en commentaire…

0 Partages

Cet article a 2 commentaires

  1. Ibrahima

    Bien compris j’aime cette page

  2. DAFREVILLE

    Bjr
    je vous remercie beaucoup pour vos informations et conseils qui sont très instructifs pour moi personnellement.
    Je vous en remercie.

Laisser un commentaire