ISTANBUL BB – Attaquer en supériorité numérique ( 3 c 2 ) et ( 4 c 3 ) par Carlos Carvalhal

Attaquer en supériorité numérique ( 3 c 2 ) et ( 4 c 3 ) par Carlos Carvalhal- Istanbul BB





Aujourd’hui, Entrainement Football Pro va vous présenter une situation d’entrainement afin d’attaquer en supériorité numérique ( 3 c 2 ) et (4 c 3) afin de déséquilibrer la défense adverse et marquer. C’est Carlos Carvalhal, un entraineur portugais méconnu en France mais célèbre au Portugal qui utilise cette situation. Carvalhal a longtemps entrainé au Portugal avant de s’expatrier en Turquie. Son passage à Istanbul fut remarqué et un véritable lien est né entre les supporters et Carvalhal, qui bénéficie d’un excellente cote de popularité dans le championnat turc.

ORGANISATION :
L’entraineur doit avoir au minimum 15 joueurs dont 1 gardien pour utiliser cette situation. Vous organisez une équipe de 6 qui attaquera le grand but et une équipe de 8 qui devra attaquer 2 mini-buts. L’espace de jeu doit représenter une moitié de terrain de foot à 11. Vous devez positionner les joueurs comme sur l’illustration ci-dessous :Istanbul

EXPLICATIONS :
La situation démarre par les 3 rouges qui doivent marquer dans le grand but malgré l’opposition de 2 défenseurs blancs ( 3 contre 2 ).
Dès que l’action est terminée ( but marqué, tir, perte de balle,…), l’entraineur remet un autre ballon en jeu sur un joueur de côté excentré ( voir illustration n°2 ). Les blancs attaquent maintenant en 4 contre 3 avec l’apport des 2 joueurs de côté.
Les rouges doivent très vite se réorganiser afin de défendre et ne pas concéder de but.
Les attaquants ( blancs ou rouges ) ont 10 secondes pour terminer l’action.
Les hors-jeux sont comptabilisés.

Illustration n°2
Istanbul 2

EVOLUTIONS : 
Pour faire évoluer ou modifier ce jeu d’entrainement, il semble intéressant de réduire le nombre de joueurs mais garder la supériorité numérique. Par exemple, les rouges attaquent à 2 contre un défenseur blanc ( 2 contre 1 ). Dès que cette première situation se termine, 2 joueurs blancs excentrés intègrent le jeu de façon à avoir 3 attaquants blancs contre 2 défenseurs rouges ( 3 contre 2 ).

Ebook


REMARQUES :
Travailler les phases d’attaque en supériorité numérique revient à optimiser la relation à deux ou à trois joueurs.Un travail de base essentiel dans la formation du joueur, qu’il convient de répéter sous forme de piqûre de rappel tout au long de la saison. L’objectif ici est d’acquérir ou de perfectionner les automatismes, les savoirs faire techniques et tactiques individuels et collectifs, le tout face à une situation donnée. C’est aussi mettre en place des codes et des signaux communs en fonction du joueur, s’il est porteur ou non du ballon.

Pour attaquer en supériorité numérique, l’entraineur doit corriger :

Le porteur de balle /
Il doit prendre un maximum de vitesse sur la conduite de balle pour fixer un défenseur
Il doit éviter les conduites en ligne droite qui ne créent aucune incertitude pour les défenseurs
Après avoir fixé un défenseur, il doit effectuer une passe en diagonale sur la ligne d’un défenseur « ligne de hors-jeu » et sur l’espace avant d’un partenaire pour garder la maîtrise du ballon

Le receveur /
Créer de l’incertitude en utilisant un déplacement oblique, en virgule ou exécuter un écran avec le porteur de balle
Se démarquer du ou des défenseurs en s’éloignant de l’axe du terrain mais en étant positionner sur la ligne du hors- jeu
Demander le ballon sur la ligne du hors-jeu pour enchainer par une frappe ou une prise de balle vers l’avant
Finir l’action en utilisant un minimum de touches de balle

Si vous avez aimé ce jeu d’entrainement pour attaquer en supériorité numérique,nous vous invitons à le partager via facebook ou twitter.

2 Comments

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*