FC SEVILLE – Toro pour travailler la cohésion de groupe par Unai Emery

Toro pour travailler la cohésion de groupe par Unai Emery – Fc Séville





Comme le titre l’indique, ce contenu d’entrainement est un toro pour travailler la cohésion de groupe. Unai Emery qui sera le prochain entraineur du Paris St Germain utilisait cet exercice en amont de ses séances avec le Fc Séville. Les joueurs apprécient cette forme d’entrainement pour son aspect ludique. En effet, la principale différence de ce toro par rapport à d’autres toros classiques est que les joueurs doivent se tenir la main pour conserver le ballon, et même pour le récupérer.

ORGANISATION :
Pour utiliser ce toro pour travailler la cohésion de groupe, l’entraineur doit avoir à disposition entre 12 à 16 joueurs pour organiser une équipe de 9 à 13 attaquants contre 3 défenseurs. Les attaquants se positionnent en cercle tandis que les défenseurs se placent à l’intérieur. Les attaquants doivent obligatoirement se tenir la main afin de fermer le cercle, et les défenseurs doivent aussi se tenir la main pour tenter de récupérer le ballon.
toro pour travailler la cohésion de groupe
EXPLICATIONS :
Les attaquants en blanc ont obligatoirement une touche de balle.
Les attaquants en blancs sont obligés de se tenir par la main et fermer le cercle.
Les 3 défenseurs doivent aussi se tenir par la main et tenter de récupérer le ballon.
Les défenseurs défendent pendant un temps déterminé par l’entraineur ( ex: 1 minutes 30 ).
Dès qu’une séquence est terminé, 3 nouveaux joueurs changent de rôle pour passer de défenseur à attaquant.

toro pour travailler la cohésion de groupe

EVOLUTIONS:
Pour simplifier ce toro pour travailler la cohésion de groupe, vous pouvez :
– mettre 2 défenseurs au lieu de 3

Pour le complexifier vous avez plusieurs solutions,  l’entraineur peut :
– ajouter un 4ème défenseur
– imposer le jeu au sol

Ebook

REMARQUES : 
On peut définir la cohésion de groupe comme « un processus dynamique reflété par la tendance du groupe à rester lié et à rester uni dans la poursuite de ses objectifs et/ou la satisfaction des besoins affectifs des joueurs».

Deux types de cohésion ressortent : il y a ce qu’on appelle la cohésion «opératoire», celle qui est centrée sur la tâche à accomplir, et la cohésion « sociale », celle qui est centrée sur les aspects affectifs, l’entente des joueurs entre eux, la satisfaction de leurs besoins personnels… Ce qu’on peut dire, c’est qu’un groupe peut être réellement qualifié de cohésif si ses membres prennent plaisir à se côtoyer (cohésion sociale) et s’ils œuvrent en même temps à l’atteinte d’un but collectif (cohésion opératoire).

Actuellement, les aspects « opératoires » sont plus largement développés par la plupart des entraîneurs, accordant une part plus importante au travail technique, tactique, stratégique qu’au travail « social ». Aussi, le développement des relations interindividuelles est bien souvent négligé, ce qui va à l’encontre du bien-être de l’individu mais également d’une performance à long terme.

Une difficulté que rencontre l’entraineur : comment développer l’aspect « social » du groupe afin qu’il vive bien ensemble ? Entrainement Football Pro vous propose ce contenu pour améliorer cette cohésion.

Si vous avez aimé ce jeu d’entrainement ce toro pour travailler la cohésion de groupe, nous vous invitons à le partager via facebook ou twitter.

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*