Emery – El maestro

RESUME :

Unai Emery est, avec Diego Simeone,  » le  » coach à la mode dans le monde du football. Il incarne la nouvelle vague d’entraîneurs, avec un style bien à part, mélange de passion, de rigueur et de folie. À Almeria, ses propres joueurs disaient de lui qu’il était un  » enfermo de futbol « , un malade de football.

Son palmarès parle pour lui (3 Coupes d’Europe avec le FC Séville), et pourtant sa nomination à Paris a suscité des débats enfièvrés : serait-il de taille ? La  » Emerymania  » côtoie le  » Emery bashing  » ; ce qui est certain, c’est que le Basque ne laisse pas indifférent.

Sa liberté de ton, les histoires singulières qu’il raconte (ses beuveries dans les bus après les matchs, par exemple), en font un entraîneur à part.

Un homme et un entraîneur fascinants, racontés pour la première fois, avec sa bénédiction, par tous ceux qui l’ont côtoyé, de son enfance jusqu’au PSG, en passant par Valence, Moscou et Séville : son frère Igor, son premier entraîneur, ses amis d’enfance, son mentor, son adjoint, des joueurs qu’il a eu sous ses ordres comme Adil Rami et Juan Mata, ou Monchi le « meilleur directeur sportif du monde « …

                                              Un portrait sincère et passionnant, au plus près d' » El Maestro « .

                                                                                  

 

COMMENTAIRES :

Avis n°1
Superbe livre qui nous permet de mieux cerner le personnage charismatique de Unai Emery. On peut vraiment y saisir l’ampleur du personnage à travers l’histoire de sa famille, de sa carrière de footballeur et des témoignages de ceux qui l’ont côtoyé au fil des années. On y découvre un entraineur obsédé par la psychologie et la tactique.
De quoi sans doute mieux comprendre ses prises de décision en ce qui concerne le PSG aujourd’hui.
Bravo pour cet ouvrage !

Avis n°2
On n’en n’apprend beaucoup sur Emery . Les vrais connaisseurs de foot apprécieront. Il sera surtout utile aux journalistes incompétent qui le taille depuis son arrivée en France.

Avis n°3 
Je trouve que raconter Emery au-travers de ceux qui l’ont côtoyé tout au long de sa carrière est réellement ingénieux. On a des gens qui savent de quoi ils parlent, et ça légitimise ce livre, voire l’objectivise. Finalement, la seule part de subjectivité de l’auteur, c’est dans le choix des intervenants et des passages cités. Très intéressant également d’avoir accordé une part si importante à la période D3 et D2 espagnole. Fondamental dans sa carrière.
De plus, le passage où il est question de la Russie aide à comprendre la manière dont Emery gère aujourd’hui son PSG. Le respect de la culture et mentalité locales qu’il a bafoués à Moscou, il en prend compte à Paris. Il change les choses doucement, sans brusquer son monde. Malgré qu’il est critiqué de partout, il continue son travail tranquillement.