CHELSEA – Développer la concentration et la communication par José Mourinho

Développer la concentration et la communication par José Mourinho – Chelsea

Comme le titre l’indique, nous allons voir en ce jour un jeu afin de développer la concentration et la communication. Souvent utilisé par José Mourinho dans les différents clubs ou il a entrainé, ce jeu va donc permettre de  travailler l’aspect mental. Les plus grands entraineurs cherchent à développer sur leurs séances cet aspect qui devient fondamental lors d’une rencontre de football de haut niveau.

Vous voulez en savoir plus sur ce célèbre entraineur ? Nous vous invitons à découvrir le cas Mourinho de Thibaud Leplat :

Pour pouvoir utiliser ce jeu afin de développer la concentration et la communication, vous devez tracer un espace de 50 m x 50 m. Vous composez ensuite 5 équipes de 4 joueurs. Une équipe se positionne autour du terrain, elle aura le rôle de joker.
Découvrez l’illustration ci-dessous pour voir l’organisation du jeu.

entrainement football pro José Mourinho

Deux équipes ( les verts et bleus ) sont opposées à deux équipes ( les rouges et jaunes ).
Les 4 jokers jouent à l’extérieur de l’espace, ils jouent avec les deux équipes qui ont le ballon.
Pour marquer un point, il faut réussir un nombre de passes demandé par l’entraineur (exemple : 10 passes). Les joueurs sont limités à deux touches maximum

Si vous souhaitez complexifier le jeu, vous pouvez mettre cette règle du jeu : interdit de jouer avec un partenaire de même couleur. A l’inverse si vous souhaitez le faciliter,  vous pouvez agrandir l’espace de jeu ou augmenter le nombre de touches de balle.

Les joueurs devront être concentrés car l’environnement est plus complexe qu’habituellement. En effet, le fait d’avoir 5 couleurs à distinguer dans l’espace va complexifier la perception du jeu. La communication entre partenaires sera fondamentale pour faciliter la conservation du ballon. Dans un match de football, nous avons une quantité infinie d’informations sensorielles à notre disposition (visuelles, auditives, kinesthésiques… L’attention est sélective, dans le sens où un joueur décide volontairement de choisir quels éléments prendre en compte et traiter pour agir.

Si certaines informations sont pertinentes à prendre en compte pour mettre en place son jeu et être efficace, d’autres ne le sont pas et représentent même ce que nous appellerons des éléments perturbateurs. Le joueur doit connaître les éléments sur lesquels il est nécessaire de porter son attention pour réaliser avec efficience une tâche motrice. S’intéresser à trop d’informations extérieures et secondaires entraîne une surcharge cognitive, du stress et des crispations, qui font perdre en efficacité et altère ainsi la performance. Savoir exploiter au mieux nos ressources attentionnelles, et ne pas les gaspiller en se focalisant sur des informations parasites (douleurs, pensées négatives, etc.) nécessite un apprentissage donné par l’entraineur avec les jeux et exercices mis en place pour son groupe.

 

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*