BETIS SEVILLE – Attaque rapide en égalité numérique par Quique Setien

Attaque rapide en égalité numérique par Quique Setien – Betis Seville

196 Partages



Comment pouvez-vous travailler le déséquilibre et la finition ? Si vous etes à la recherche d’une situation à faire pratiquer à votre groupe, celle-ci utilisée par Quique Setien ( Betis Seville ) est faite pour vous ! Compréhension basique, aspect compétitif et aussi ludique seront les mots d’ordre de cet entrainement afin de travailler le déséquilibre et plus précisément l’attaque rapide en égalité numérique.

Lire aussi : Paris SG – Déséquilibre et finition : 3 contre 3 par Unai Emery 
    ORGANISATION : 

Nombre de joueurs : 8 contre 8
Espace de jeu : 50 m de largeur x 80 m de profondeur
Temps de travail : 20 à 25 minutes



    EXPLICATION :

Cette situation d’entrainement est relativement simple, ce sont des situations de 3 contre 3.
L’attaque est limitée dans le temps ( entre 5 et 8 secondes ). 
Dès que les 3 attaquants en vert ont terminé leur action offensive, ils changent de statut et vont défendre face à 3 attaquants en blanc. 
Les attaquants rentrent dans le terrain de la position A et B pour les verts / A’ et B’ pour les blancs. 
Les hors-jeux sont comptés sauf sur la passe en profondeur du gardien de but sur les attaquants rentrant dans le terrain.

Le mot d'Entrainement Football Pro Le mot d'Entrainement Football Pro
Deux points sont essentiels afin que cette situation de déséquilibre fonctionne : Premièrement, le terrain doit être profond et peu large, cela va favoriser le jeu vers l’avant. Deuxièmement, l’entraineur doit inciter sans obliger les gardiens à relancer dans la course d’un attaquant ( position A – B – A’ – B’ ). Sur cette passe, la règle du hors-jeu n’est pas appliquée.
    EVOLUTION : 

Dans cette situation afin de travailler l’attaque rapide en égalité numérique, vous pouvez simplement augmenter ou diminuer le nombre de joueurs ( de 2 contre 2 à 5 contre 5 ).
Vous pouvez aussi passer d’une égalité numérique à une attaque en infériorité numérique ( 2 contre 3 ) ou supériorité numérique ( 3 contre 2, 4 contre 2 ). A vous de choisir en fonction des besoins de votre groupe de travail.

    ENSEIGNEMENT : 

Dans cette situation d’entrainement, vous devez enseigner sur les 2 moments de jeu notés en-dessous :
– la phase de déséquilibre
– la phase de finition

Pour le déséquilibre, il faudra insister sur 4 sous-thèmes ( ou sous-principes )
  Fixer un adversaire pour décaler un partenaire lancé ( exemple : écran, dédoublement…)
  Organiser des permutations à 2 joueurs pour libérer une zone de jeu ( receveurs )
  Occuper l’espace en profondeur pour que cette zone soit accessible ( receveurs ) 
  Cacher ses intentions de jeu ( porteur )

En ce qui concerne la finition, l’entraineur veillera à enseigner les sous-thèmes ci-dessous 
  La dernière passe s’effectue dans la course du partenaire ( porteur )
  Jouer dans la zone de réception ( porteur )
  Se démarquer de facon à avoir dans son champ visuel le porteur du ballon et le but à attaquer ( receveur )


Que mettriez-vous en place sur ce contenu d’entrainement afin de l’améliorer ? Vous modifierez l’espace ? les règles ? l’opposition ?
Votre avis nous intéresse ! Laissez nous un commentaire ci-dessous…

Crédit photo : https://elpais.com/deportes/2018/01/18/actualidad/1516297618_239100.html

196 Partages

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*